Comblement de rides

1. PRODUITS DE COMBLEMENT DES RIDES

Tous les produits injectables utilisés sont résorbables : plus ou moins volumateurs, injectés en profondeur ou superficiellement selon les objectifs à atteindre…

– LES ACIDES HYALURONIQUES

Plus ou moins concentrés (plus ou moins réticulés), ces acides hyaluroniques (identiques à celui présent dans notre derme) ont une durée de vie moyenne allant de 6 à 18 mois.

Le vieillissement de notre visage est irréversible, avec une perte de 6% d’acide hyaluronique tous les 10 ans, à partir de 30 ans, ce qui explique l’apparition du sillon naso-génien, du cerne, une diminution des pommettes, une chute de la joue, des plis d’amertume, la “vallée des larmes“, le creusement des tempes, les lèvres plus fines, le “code-barre” au-dessus de celles-ci, la deshydratation de la peau (aspect de pomme frippée)…

Eh bien, nous avons tous les moyens pour lutter contre ce vieillissement, en traitant la “gêne” du moment, et en répétant les séances chaque fois que vous le souhaitez.

Les produits utilisés sont des seringues pré-remplies de 1, 2, ou 3 ml.

Le choix du produit se fait selon les objectifs : par exemple, nous pouvons préférer une lèvre franchement pulpeuse (l’acide hyaluronique utilisé sera volumateur), ou juste préférer un réourlage de celle-ci, mettant en valeur son contour (l’acide hyaluronique sera alors peu volumateur). Dans les 2 cas, le volume injecté sera de 1 ml.

La cerne creuse est également une bonne indication de comblement par un acide hyaluronique finement réticulé, modelable, et peu volumateur.

Le plissé solaire ou “code barre” au-dessus de la lèvre, est également une indication de comblement par un acide hyaluronique peu ou modérément volumateur, afin de respecter le naturel de votre visage.

Pour des pertes de volumes importantes des joues, du menton, des tempes, il est possible d’utiliser des acides hyaluroniques volumateurs et fortement réticulés (3 ml), pour une durabilité maximale (12 à 18 mois)… mais il s’agit le plus souvent d’un indication d’un autre implant injectable type RADIESSE.

– LE RADIESSE (Hydroxy-apatite de Calcium)

C’est un produit de comblement volumateur, entièrement biodégradable en 12 à 24 mois, laissant une fibrose par stimulation des fibroblastes. Injecté en profondeur, l’effet volumateur est immédiat (sensation de “brulûre” juste après l’injection). Sa tolérance est excellente, ne nécessitant aucun test préalable.

Les zones d’injections conseillées sont les pommettes, l’ovale du visage, les tempes, le menton, le sillon naso-génien, les plis d’amertume, la ride du lion, l’arête nasale (lorsque le rebord nasal est déformé), le dos de la main…

Les seringues sont pré-remplies : 0.3 ml, 0.8 ml, 1.5 ml.

– LE MESOLIFT

Il s’agit d’injecter très superficiellement un acide hyaluronique non réticulé, associé ou non à des vitamines, acides aminés et anti-oxydants. On réalise de fines papules à la surface de la peau (essentiellement dans les joues), lesquelles diffusent en moins de 24h, pour réhydrater la peau.

3 séances espacées de 7 à 15 jours sont souvent nécessaires pour stimuler la peau, puis 1 séance d’entretien tous les 1 à 3 mois sont souhaitables.

Un mésolift peut être précédé d’un peeling léger afin de stimuler l’ensemble de la peau du visage et optimiser l’effet réhydratant du mésolift.

Il va de soit que l’application d’une crème anesthésiante (type EMLA, sur prescription médicale) dans l’heure qui précède la séance d’injection, diminuera la douleur. Il est également possible que le médecin injecte un produit anesthésiant le territoire à traiter (par un “bloc tronculaire”).

2. Rides du front et pattes d'oie

Ces rides sont des rides d'expression, résultant de l'hyperactivité des muscles correspondants.

On peut combler les fractures cutanées avec des acides hyaluroniques peu volumateurs, ou diminuer l'activité musculaire.

Depuis 20 ans déjà, grâce à ces techniques, le lifting frontal chirurgical ne se fait plus.

avantapres